Image diaporama

Choisir un DJ au black ou déclaré ?

Publié le 25/11/2018

Thumbnail

Vous vous êtes sûrement déjà posé la question de savoir s'il y avait une vraie différence entre un DJ professionnel déclaré et un DJ non déclaré. Eh bien la réponse est : Ça dépend (oui, ce n'est pas une vraie réponse... Mais lisez la suite !) Effectivement, ça dépend sur ce que vous vous basez. Dressons une petite liste.

Il y a t-il une différence entre un DJ déclaré et non-déclaré ?

1 - Le prix : Oui, un DJ au black vous reviendra moins cher. Enfin en principe... Car il n'a aucune charges contrairement au DJ déclaré.

2 - La qualité du mix et des animations : Non, être professionnel ou au black n'indique en rien notre "niveau". Beaucoup de DJ de l'ombre et non-déclarés sont beaucoup plus performants que des DJ avec 15 années d'expériences. La raison? Et bien la passion, le travail et parfois même le talent.

3 - Le matériel : Un DJ au black peut très bien disposer d'un matériel professionnel lumières et son. De plus, rien ne l'empêche de louer ou de faire appel à des amis. Après avoir lu tout ça, vous devez vous dire "Autant prendre un DJ au black alors, non ?"Et bien non, il ne vaut mieux pas à vrai dire. Pourquoi ? Et bien dressons la liste des avantages à choisir un DJ déclaré.

Avantages à choisir un DJ déclaré.

1 - Un contrat : Faire un contrat c'est tout simplement l'assurance d'avoir un DJ le jour J. Imaginez-vous le jour de votre mariage ou de votre anniversaire, après avoir tout préparé... Catastrophe ! Le DJ ne donne plus de nouvelles. La raison ? Et bien il est allé faire une autre prestation qui payait un peu plus. Mais ça il ne le vous dira pas, puisque vous n'entendrez plus jamais parler de lui. Pendant ce temps, vos invités, eux, attendent toujours l'ouverture de bal ou la première danse. Un DJ déclaré fera systématiquement un contrat (s'il ne le fait pas... posez-vous des questions) et n'aura pas d'intérêt à vous planter le jour J. Surtout que l'affaire finira au tribunal. Pour être sûr d'être protégé le Jour J, lisez notre article Que vérifier dans notre contrat DJ

2 - Une assurance : On y pense pas forcément, mais imaginez qu'il y ait un début d'incendie à cause du matériel (ou d'un système électrique de la salle un peu trop vétuste), ou que l'enceinte tombe sur la tête de belle-maman ? Il vaut mieux que votre DJ soit assuré, car sinon c'est vous qui paierez de votre poche !

3 - Une structure : Vous pouvez vérifier son existence sur societe.com en quelques clics. Parfois même, certains ont pignon sur rue. Vous pouvez consulter les avis sur google ou sur leur Facebook (bien qu'un avis peut toujours être celui écrit par un ami. Vérifiez bien qui sont les auteurs des commentaires !)

4 - Litige : C'est triste à dire mais vous pouvez tout de même être déçu par votre DJ ou rencontrer un problème (règlement, non-respect de certaines clauses...). Vous pourrez vous retourner contre lui si un contrat a été établit.

Conclusion

Choisir un DJ déclaré ou au black ne garantira pas votre ambiance. Mais en choisissant un DJ déclaré vous serez protégé par un contrat et une assurance. Ce sera l'assurance pour vous d'avoir un DJ le jour J. Vous devez sûrement vous dire à présent "Un DJ déclaré ok, mais lequel ?". La réponse se trouve dans notre article Comment choisir son DJ ?.

Si vous recherchez un DJ en Île-de-France ou dans une région voisine, rendez-vous sur notre site www.dj-idf.fr (et nous sommes déclarés... promis !)